Noémie Castagné

Depuis septembre 2014, Noémie Castagné est maître de conférences en études italiennes à l’Université Jean Moulin-Lyon 3. Son domaine d’études est l’histoire culturelle de la langue italienne ; sa thèse a porté sur la question de la langue au XVIe siècle et sur les pratiques langagières d’ingénieurs italiens du XVIe siècle.

Publications récentes :

  • avec Martin Frank (co-auteur) : « Definizione dell’italiano scientifico nel tardo Cinquecento : la traduzione del Mechanicorum liber di Guidobaldo Dal Monte », Laboratoire italien, 13 (2013), http://laboratoireitalien.revues.org/737
  • Compte rendu de : Manni, Paola, Biffi, Marco (a cura di), Glossario leonardiano. Nomenclatura delle macchine nei codici di Madrid e Atlantico, Firenze, Olschki, 2011, in Laboratoire italien, 11 (2011), p. 333-335, http://laboratoireitalien.revues.org/604
  • Compte rendu de : Trabucco, Oreste, « L’opere stupende dell’arti più ingegnose ». La recezione degli Πνευματικά di Erone Alessandrino nella cultura italiana del Cinquecento, Firenze, Olschki, 2010, in Giornale storico della letteratura italiana, CLXXXVIII/621 (2011), p. 146-147.

 À paraître :

  • Les mots des sciences. La prose scientifique en langue vulgaire dans l’Italie du XVIe siècle, thèse de doctorat de l’Université Paris 8 et de l’université de Turin, soutenue en novembre 2012, sous la direction de Jean-Louis Fournel et de Mario Pozzi.
  • Questione della lingua scientifica e questione della lingua letteraria, in Atti della giornata di studi in onore di Mario Pozzi (Fondazione Sapegno, Morgex, 4 maggio 2012), à paraître chez Aragno editore en 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *